La technologie ne cesse de nous fasciner par le vent de renouveau qui souffle sur le monde faisant que l’humanité franchit, chaque jour, des pas géants vers la réalisation de soi, la perpétuelle quête de la satisfaction de la moindre de nos fantaisies.

Ces rêveries se sont tissées dans l’esprit humain, alimentées par l’imaginaire collectif, les légendes et l’émergence, grâce à l’avancée technologique cinématographique de la science-fiction qui s’est révélée n’être qu’une fine frontière entre le rêve et la réalité.

En réponse à cette demande incessante à voir certains projets sensationnels se réaliser, certaines industries se sont lancé comme défi de mettre la technologie innovante au service de ce marché certes lucratif.

Aussi, beaucoup de concepts ont été explorés dont celui de la gravitation. Le groupe Gravity Industries, créé par l’inventeur anglais et réserviste des Royal Marines, Richard Browning en 2017, en est une belle illustration.

En effet, cette organisation qui a gagné en renom à travers le monde vient de lancer un produit pionnier en travaillant sur le concept de l’envol humain, par l’alliance de la technologie à l’habillement.

Nous avons presque tous caressé le rêve de posséder un jour, les pouvoirs de s’envoler, libres comme l’air, tel l’un de nos super-héros préférés, dans ce cas Iron-Man.

Aujourd’hui, ce fantasme vient d’être exaucé par la mise au point, par Gravity Industries, d’un jet Pack personnel présenté au public à l’occasion de l’exposition Wired to Wear du Musée des Sciences et de l’Industrie.

En fait, il s’agit d’une combinaison volante, consistant en un sac à dos singulier relié à une série de cartouches fixables aux avant-bras et aux mollets.

Cette nouvelle invention vous permet de voler comme Iron Man - sciences-et-technologies, insolite - Vol, Turbine à gaz, technologie, Superman, Super-héros, Science-fiction, Royal Marines, Musée des sciences et de l'industrie de Chicago, Moteur à réaction, Marché (économie), Loi universelle de la gravitation, Iron Man (film), Innovation, industrie, humanité, Histoire des techniques, Exosquelette, Éveil spirituel, États-Unis, esprit, angleterre, Aéronautique
Museum of Science and Industry

Cet ensemble vestimentaire a été créé à partir d’un exosquelette imprimé en 3D et offert à un coût onéreux.

La présentation et démonstration de cette innovation qui a été primée s’est faite par l’inventeur, en personne, en présence d’un très grand nombre de sociétés, venues exposer leurs produits à la célèbre foire tenue aux États-Unis.

Sous un bruit assourdissant, l’homme à la combinaison prend alors son envol d’une hauteur d’un mètre du sol sous la propulsion de mini moteurs à réaction fonctionnant à l’aide de turbines à gaz et maintenu sur ses membres qu’il agitait pour s’élancer.

L’inventeur a survolé le parking sous les crachats de feux impressionnants devant une assistance ébahie et s’est vu octroyer un important marché pour la fabrication de cet attirail hors du commun fonctionnant à une puissance de 1 050 chevaux et une vitesse de 51 km/h et pouvant voler à une altitude de 12 000 pieds, soit 3657 mètres..

Beaucoup d’images et vidéos reprenant ce moment mémorable sont devenues virales sur la toile et l’auteur de cette invention n’entend pas s’arrêter à cet exploit qui ouvre la voie vers de belles perspectives en matière d’envol humain.

Il faut retenir que c’est la première expérience dans le genre à être couronnée de succès, après beaucoup d’essais dans le passé et qui se sont toujours soldés par des échecs, à l’instar de la — Rocket Belt — ou ceinture rocket, conçue en 1960 et testée par le constructeur d’avions Bell Aerospace.

Il est vrai qu’il faut jouir d’une excellente condition physique pour utiliser le Gravity Jet Suit tant les pressions physiques exercées sur le corps sont considérables, mais un tournant décisif vient d’être marqué dans l’histoire de l’innovation aéronautique.

 


Partagez l'article

Send this to a friend