Internet est le foyer de milliards de données. Des fiches de renseignements, des coordonnées bancaires, et même des secrets d’État y sont stockés chaque seconde. Et il faut les protéger des utilisateurs et pirates malveillants.

Publicité

La sécurisation continue du web fait partie des objectifs quotidiens que se sont fixés les informaticiens. Tous les jours, des milliers d’attaques sont contrées grâce à des algorithmes de sécurité impénétrables. 

Plus un code est aléatoire, plus difficile il est de le craquer. Et pour cela, l’équipe de Cloudflare a mis au point un système ingénieux afin d’en générer.

cloudfare
Cloudfare

Cette société basée à San Francisco a fidélisé plus de 26 millions d’entreprises qui leur ont fait confiance pour protéger leurs informations.

Uber, OKCupid et FitBit sont des exemples connus qui ont fait appel à leurs services. 

Si elle est aussi prisée par les internautes, c’est parce qu’elle détient une méthode insolite qui lui permet de bloquer les visiteurs indésirables.

Pour ce faire, leurs techniciens se servent de lampes à lave. Elles ne sont pas moins de 100, joliment dressées le long d’un mur. 

lampes à lave
Mahtin/Twitter

Pour assurer la sécurité d’environ 10 % des sites web, une caméra au plafond capte les mouvements de lumières et la variété de couleurs produites par ces lampes à lave et les transforme grâce à un ordinateur en codes cryptés qui sont impénétrables, explique Nick Sullivan, président de l’unité de cryptologie.

La raison pour laquelle il a été convenu de procéder ainsi et non pas par le biais de chiffrements automatiques générés par un ordinateur est simple : les outils que possèdent les personnes malveillantes sont également de nature informatique. 

Publicité

Il est donc plus facile pour eux de décrypter un code dont ils connaissent le fonctionnement. Parallèlement, les lampes et la nature aléatoire de la physique font qu’il est beaucoup plus dur de les « hacker ».

L’organisme ouvre même ses portes aux visiteurs curieux de savoir à quoi ressemble ce mécanisme. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’accès vers ce mur décoré est possible et totalement inoffensif — voire bénéfique — pour le bon déroulement de l’engrenage. 

Ce n’est pas pour rien : la présence constante de personne à proximité ajoute des variables de lumière et d’ombre, mais aussi de mouvements qui rend les enregistrements des lampes encore plus imprévisibles. Ainsi, la protection est doublement assurée.


Partagez l'article

>