Si les selfies pris avec nos smartphones font aujourd’hui partie intégrante de notre quotidien, il faut avouer que rien ne remplace la qualité d’image d’un appareil photo professionnel.

Publicité
Publicité

Mais très souvent, même si, par miracle, nous avons enfin réussi à nous afficher sous notre meilleur jour, sourire éclatant, maquillage impeccable, pose digne des plus grandes stars hollywoodiennes et cheveux au vent, un sempiternel détail vient fausser le tableau : nous paraissons toujours plus gros sur les photographies qu’en vrai.

Rassurez-vous, ce phénomène a beau être embêtant, il reste cependant tout à fait normal. Et en plus de cela, il est (partiellement) réversible grâce à quelques astuces…

Publicité

Tout n’est qu’une question de perspective

Si vous avez pour habitude de vous auto-analyser physiquement en regardant un portrait de vous-même, vous devriez vite arrêter, pour la simple et bonne raison que l’image que vous avez en face de vous est quelque peu plus large qu’en vrai.

En effet, il faut savoir que d’un point de vue purement « mécanique », nos yeux sont nettement plus complexes, complets et efficaces qu’une caméra, aussi optimale et haute de gamme soit-elle.

Publicité

Alors que notre vision se veut binoculaire, autrement dit que l’environnement est capté en 3 dimensions et en simultané par deux globes oculaires selon deux perspectives différentes, l’appareil photo quant à lui ne dispose que d’un seul œil (sa lentille) et ne voit qu’en 2 dimensions, ce qui, inévitablement, fausse le réalisme de la scène malgré le jeu d’ombres et de lumière qui donne une illusion de profondeur.

Ainsi, le cliché, dans lequel tous les éléments sont plus plats, aura également tendance à leur donner un aspect plus large.

Pour le constater, il suffit de se regarder dans un miroir et de voir comment notre visage s’affine lorsque l’on donne du volume à nos cheveux par exemple.

Publicité
Publicité

Plus probant encore, le Professeur de physique Michael Richmond de l’Institut Technologique Rochester a prouvé que les objets présents sur une image sont automatiquement élargis par les capteurs de nos caméras en menant une expérience simple.

En superposant 2 photographies d’une même tasse de café, dont l’une était prise par son œil gauche et l’autre par son œil droit, il s’est avéré que la tasse paraissait beaucoup moins grosse que lorsqu’il l’a photographié directement de face.

De plus, ce fait scientifique est exacerbé par ce que l’on appelle la distorsion en barillet, cet effet « fisheye » (comme lorsque l’on regarde à travers un judas optique derrière une porte) que provoquent les objectifs des appareils professionnels, donnant alors l’impression que l’objet ou la personne qui se trouve au centre est plus ample que le reste.

Publicité

Un phénomène que l’on peut facilement éviter

Fort heureusement, il est possible de contrer cette illusion d’optique au moyen de quelques ruses.

Tout d’abord, pour paraître plus mince, il est essentiel de se positionner légèrement de profil et de lever la tête, d’après les photographes professionnels.

En d’autres termes, le principal est d’éviter au maximum de se trouver de face devant un objectif si l’on ne veut pas avoir l’air plus volumineux.

Publicité

De même, en surélevant un peu la tête, des ombres apparaîtront instinctivement au niveau de la mâchoire et des joues, ce qui ajoutera, à fortiori, de la profondeur au cliché.

Pourquoi les photos nous font-elles paraître plus gros - technologie, insolite - Vision humaine, Trois dimensions, technologie, smartphone, Retouche d'image, physique, Photographie, Perspective (représentation), oeil, Objectif fisheye, Miroir, lumière, Lentille optique, image, Illusion d'optique, environnement, Distorsion (optique), Caméra, Appareil photographique
Public Domain, Pixnio

Deuxièmement, pour éviter au maximum la distorsion en barillet, il faut s’éloigner le plus possible de l’objectif de l’appareil photo, car plus une personne en sera proche, plus son image subira de déformations.

Attention également aux flashs qui ont tendance à grossir tous les éléments qui se situent au premier plan.

Publicité

Troisièmement, jouer sur l’espace est à l’avantage de celui ou celle qui se trouve au milieu de la photographie.

En mettant un bras sur une hanche ou en écartant une jambe, le sujet central, qui se verra forcé de tendre ses muscles et occuper plus de place, semblera plus fin et élancé.

En outre, avec le développement fulgurant et la vulgarisation des logiciels et autres applications de retouche photo ces dernières années, il devient de plus en plus facile et rapide d’obtenir le résultat escompté.

De ce fait, si une capture de vous ne vous satisfait pas, vous pouvez toujours modifier ses dimensions en un temps record, en ajustant sa longueur notamment pour apparaître plus mince.

Quoi qu’il en soit, une photographie doit demeurer la prise d’un souvenir agréable.

Peu importe si le reflet de votre physique n’est pas exactement tel que vous l’auriez espéré, le plus important reste incontestablement l’expression de votre sourire et de votre bonne humeur !


Partagez l'article

Publicité

Send this to a friend