Le talent n’est pas réservé aux humains seuls, les animaux sont également des êtres intelligents qu’on peut dompter et ont des talents cachés que l’on peut faire briller.

Publicité

Parfois, les animaux artistes ne sont pas seulement des producteurs d’art, en effet, certains font même de très forts concurrents devant les artistes humains. Parmi tous les arts connus, la plupart des animaux doués ont une histoire mystérieuse, spécialement avec la peinture.

Les éléphants-peintres de Thaïlande

Elephant Art Gallery est un projet lancé en 2000 par Henry Quick. Il a commencé à montrer des peintures d’éléphants aux côtés de peintures humaines à la HQ Art Gallery en mars 2000. Ces éléphants sont entraînés au Thai Elephant Conservation Center en Thaïlande.

À  l’aide de brosses adaptées, les 40 000 muscles (et plus) dans leur trompe, leur permettent un contrôle incroyable sur leur mouvement. Cela signifie que les éléphants sont capables de peindre des images détaillées d’arbres, de feuilles et de fleurs.

Publicité

 

Metro, le cheval de course peintre

Metro Meteor était un puissant cheval de course de première classe, malheureusement, de graves blessures paralysantes au genou ont mis fin à sa carrière. Il a été adopté par l’artiste Ron Krajewski et sa femme Wendy.

Le cheval était né avec une maladie dégénérative qui a atteint ses genoux, les vétérinaires ont indiqué que c’était irréversible et qu’il n’avait probablement plus que deux ans à vivre.

Metro aimait faire tourner sa tête, Ron l’a remarqué et a eu l’idée de lui mettre un pinceau dans sa bouche. La magie s’est faite, Metro a adoré peindre. Il est devenu l’artiste le plus vendu à Gettysburg.

Publicité

Avec l’argent qu’il en gagnait, les Krajewski cherchaient un moyen de sauver sa vie. Par miracle,  Dr Kim Brokaw, jeune vétérinaire, a mis au point un traitement expérimental qui a soulagé Metro. Ses genoux sont toujours un problème, mais au moins, il peut marcher sur une piste et a toute la vie devant lui.

50% du gain de chaque peinture vendue est réservé au programme d’adoption des chevaux de course. À ce jour, Metro a fait don de plus de 80 000 $ pour les chevaux dans le besoin.

 

 

Mshindi, le Rhino-peintre

Denver Zoo
Contenu sponsorisé

Mshindi signifie « guerrier », le porteur de ce nom était un Rhinocéros noir du zoo de Denver. Christine Bobko, son gardien, l’a entrainé à utiliser sa bouche pour tenir un pinceau et peindre sur une toile. Grâce à lui, Mshindi était devenu un artiste peintre.

Malheureusement, en 2015, Mushini a été euthanasié en raison des problèmes de vieillesse qu’il avait.

Dagger DogVinci

Dagger est un chien métis, un mélange de Black Lab (75%) et de Golden retriever (25%). Au début, il s’entrainait pour devenir un chien d’assistance hautement qualifié pour Canine Companions for Independence (CCI). Pendant ses séances d’entraînement, il a appris à faire certaines tâches sans d’autres mais il n’a pas pu obtenir son diplôme. Yvonne Dagger, artiste peintre, l’a finalement adopté.

En l’an 2015, alors que Yvonne était dans son studio, Dagger est venu s’asseoir auprès d’elle comme d’habitude. Mais cette fois, elle lui a demandé  s’il voulait peindre. Sa queue a commencé à remuer. Elle a placé un pinceau dans sa bouche et Dagger s’est immédiatement mis à peindre, et c’est ainsi qu’il est devenu Dagger DogVinci.

Publicité

Dagger a vendu depuis, plus de 150 oeuvres d’art, une grande partie des ventes étant destinées à des associations caritatives. Dagger a fait don de plus de 10 000 $ à des œuvres de bienfaisance.

Le « Pho-Dog-Raphe »

Nikon Asia a développé un moyen unique pour un chien de prendre des photos du monde tel qu’il le voit.

Grizzler, fut le premier chien à prendre des photos via un appareil photo attaché à sa poitrine pouvant sonder sa fréquence cardiaque. Quand Grizzler était excité par quelque chose qu’il voyait, l’augmentation de sa fréquence cardiaque activait l’appareil qui prenait tout de suite une photo.

Publicité

Grizzler prend des photos de chats, d’autres chiens, des plantes et même des champignons.

Towan, l’artiste orang-outan

Towan est un orang-outan du Woodland Park Zoo de Seattle qui s’est toujours fait remarquer. Il a tenté d’échapper au zoo à plusieurs reprises, bien qu’en dehors du zoo il aurait rencontré beaucoup de dangers.

Towan s’avérait être un animal unique, très intelligent et créatif. Les jours où il avait reçu de la peinture ou de la craie, il pouvait passer des heures à décorer toute surface autour de lui: des pierres, le sol en béton, même le verre d’observation.

Publicité

Le destin l’a voulu, Towan est décédé en mars 2016 en raison de complications d’un acte médical.

Léa et Max, deux lions de mer

Léa et Max, deux lions de mer doués pour la peinture, ont été présentés dans un livre intitulé Fur in My Paint.

Jen DeGroot, mammalogiste marin à l’Oregon Coast Aquarium à Newport, leur a enseigné à peindre. Leurs peintures sont en vente et les gains servent aux autres animaux.

« Les gens sont vraiment impressionnés et après avoir vu les peintures, ils veulent retourner voir les lions de mer. Ces oeuvres touchent même les personnes qui n’étaient peut être pas des amateurs d’animaux », a-t-elle dit.

 

Publicité


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>